polypier

polypier

polypier [ pɔlipje ] n. m.
• 1752; de polype
Zool. Squelette calcaire des cœlentérés (coralliaires) vivant en colonies de polypes; groupe d'animaux présentant cette formation calcaire. 1. corail, gorgone (2o), madrépore, millépore. Fig. « ce polypier humain que l'on appelle une ville » (Gautier).

polypier nom masculin Squelette sécrété par les polypes, solitaires ou coloniaux, d'un grand nombre de cnidaires. (On appelle « polypiers constructeurs » ceux qui édifient récifs et atolls, notamment les hydrocoralliaires et les madréporaires.)

polypier
n. m. ZOOL Squelette corné ou calcaire des anthozoaires.

⇒POLYPIER, subst. masc.
ZOOL. [Corresp. à polype B 2] Squelette calcaire ou corné sécrété par les polypes. Récif de polypiers. Les coraux, ou polypiers (...), étaient également très répandus dans les mers primaires qui devaient être très chaudes. Ils ne ressemblaient pas tout à fait aux coraux d'aujourd'hui, mais leurs squelettes calcaires, en s'accumulant sur les hauts fonds ou au bord des continents, y formaient des récifs analogues à ceux des mers équatoriales actuelles (BOULE, Conf. géol., 1907, p.75).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1747 (ds Nouv. Bibliothèque germanique, t.3, p.388: M [Réaumur] nous fait voir que ces plantes sont des assemblages de cellules de ces petits polypes et de cellules bâties par eux; que ces corps ... sont pour les polypes ce que les guépiers sont pour les guèpes, qu'on ne doit plus leur laisser le nom de plantes, et que pour leur en imposer un qui exprimât ce qu'ils sont, on doit les appeller des polypiers). Dér. de polype; suff. -ier. Fréq. abs. littér.:43.

polypier [pɔlipje] n. m.
ÉTYM. 1752; de polype.
Zool. Squelette calcaire de certains cnidaires (Coralliaires) vivant en colonies de polypes; groupe d'animaux présentant une telle formation calcaire. Astrée, corail, gorgone, millépore. || Polypier sertulaire. 1. Amathie (1.). || Polypier perforé des madrépores, vermiculé des méandrines, tubulé des tubipores. || Enchevêtrement (cit. 1) d'un polypier. || Les récifs de coraux, les atolls sont formés par des accumulations de polypiers. || Le polypier du corail est utilisé en joaillerie.
Par métaphore. || Un polypier d'images (cit. 49).
0 Au fond de ces minces coupures faites à propos aux pâtés et aux îles de maisons, l'on jouit d'une ombre et d'une fraîcheur délicieuses, l'on circule à couvert dans les ramifications et les porosités de ce polypier humain que l'on appelle une ville (…)
Th. Gautier, Voyage en Espagne, p. 102.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Polypier — Po ly pier , n. [F.] A polypidom. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • polypier — (po li pié ; l r ne se lie jamais ; au pluriel, l s se lie : des po li pié z étendus) s. m. Habitation de ceux des polypes qui vivent en agrégations. Le polypier est ou membraneux, ou formé d un axe corné revêtu d un encroûtement, ou en partie… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Polypier — Un polypier est un squelette calcaire caractérisant certains polypes de cnidaires. Portail de la zoologie Catégorie : Cnidaire …   Wikipédia en Français

  • POLYPIER — s. m. T. d Hist. nat. Habitation commune des polypes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • POLYPIER — n. m. T. d’Histoire naturelle Sécrétion calcaire produite par un groupe de polypes et sur laquelle ils vivent agrégés. Les coraux sont des polypiers …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • polypier — noun a) A polypidom b) The individual attachment of a polyp to a polypidom …   Wiktionary

  • polypier — …   Useful english dictionary

  • ANTHOZOAIRES — Créé par Ehrenberg en 1833, le terme d’Anthozoaire évoque les «animaux ( 﨣諸礼益) en forme de fleurs ( 見益礼﨟)» dont les anémones de mer ou les coraux sont des exemples. Qu’ils soient solitaires ou groupés en colonies, les individus, qu’on nomme… …   Encyclopédie Universelle

  • GORGONE — Monstre de la mythologie grecque. Homère ne mentionne qu’une seule Gorgone, habitant aux enfers. Plus tard, Hésiode, portant leur nombre à trois Sthéno (la Puissante), Euryalé (Celle qui saute loin) et Méduse (la Reine) , fit des Gorgones les… …   Encyclopédie Universelle

  • madrépore — [ madrepɔr ] n. m. • 1671; it. madrepora, de madre « mère » et poro « pore » ♦ Polype des mers chaudes, à squelette calcaire, vivant le plus souvent en colonie. ⇒ 1. corail. Récifs formés par des madrépores. Au plur. Les madrépores ou… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”